Désolation aux Grandes Chutes

Désolation aux Grandes Chutes

Ce printemps plusieurs membres d’Alliance Romaine se sont aventurés au pied des Grandes Chutes, situées à une cinquantaine de kilomètres de l’embouchure de la rivière, et ont été témoins d’un spectacle exceptionnel. Alimentée par un hiver abondant en neige, la crue du mois du mai a atteint un record inégalé depuis quarante ans. Dans l’espace de quelques semaines le niveau de la rivière a monté de plusieurs mètres, et des canaux qui la plupart du temps ne sont que des fissures dans le roc se sont précipitamment remplis d’eau. Assis sur une roche plate à quelques centaines de pieds en bas des Chutes, nous avons admiré longtemps cette surface tourbillonnante et écumeuse sur laquelle gigotaient des troncs d’arbre lissés par le courant. Nous avons contemplé ces nuages d’embruns qui cachaient les falaises, et reçu en plein face les gouttes des vagues se brisant contre la rive. Nous avons remarqué comment les sapins qui poussent ici sur la berge prennent souvent une forme courbe pour mieux aspirer l’humidité de la rivière.

Malheureusement, pour les amateurs d’espaces verts que nous étions, notre joie devant cette scène a été entachée par un savoir prémonitoire. En fait, de semaine en semaine nous avons pu constater la progression du déboisement sur les collines autour des Chutes. Nous avons trébuché en naviguant dans un corridor d’abattis chaque fois plus étendu, qui prenait une direction certaine comme sur une tête que l’on prépare pour une chirurgie radicale. Nous avons remarqué comment la compagnie sous-contractante d’Hydro-Québec a brûlé sur place le bois une fois coupé, ce qui est contraire aux normes.

Après trois ans de travaux sur un premier chantier, la société d’état s’apprête à amorcer dès cet été la construction de deux nouveaux barrages sur la rivière Romaine. Sur le site du complexe de la Romaine-1 on prévoit notamment vider les Chutes en forçant les eaux dans une galerie souterraine, asséchant par ce fait le lit de la rivière sur un kilomètre et détruisant au passage une frayère au saumon. Dans un même temps la forêt en amont des Chutes serait inondée pour faire place à un réservoir.

Alliance Romaine n’anticipe que trop clairement les conséquences d’un tel projet pour avoir déjà constaté les effets de barrages semblables sur d’autres écosystèmes sensibles dans le nord. Nous savons, entre autres, que parce qu’Hydro-Québec aura besoin de remplir ses réservoirs à chaque printemps, on ne laissera l’eau issue de la fonte des neiges passer par les barrages, et les crues majestueuses telles qu’on a contemplées cette année, qui nettoient et regénèrent d’ailleurs tout le cours de la rivière, seront chose du passé.

Dans les faits, un des corridors de déboisement qu’on a observés correspond exactement au tracé du canal de dérivation qu’Hydro-Québec compte construire, et nous sommes convaincus pour cette raison que l’excavation est imminente.

Alliance Romaine prend acte des graves menaces qui pèsent sur la rivière, mais nous ne baisserons pas les bras pour autant. Nous comptons poursuivre notre lutte en interpelant l’imaginaire du public, en exposant nos arguments, et en faisant de la Romaine un thème clef lors de la prochaine campagne électorale.

Publicités

Responses

  1. oui je suis intéressé pour le portage mon tel et 450 886-1997 cell 438 938-5817 je n’ai pas accès a internet

  2. C’est intéressant comme projet! Je vais vous écrire bientôt pour avoir plus d’information. Merci! 🙂

  3. J’aimerais avoir plus d’information. Belle initiative. Je vous appuie à 100%.

  4. Merci pour votre travail


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :