Projet de la Romaine: un éléphant blanc!

éléphantblancHQ
Habillées en éléphants blancs, de hardies mascottes d’Alliance Romaine se mobilisent depuis le 20 janvier en se livrant à des interventions théâtrales, à Montréal, à Québec, et sur la Côte-Nord, pour dénoncer un projet hydroélectrique qui est nuisible à l’environnement et déficitaire.

À l’est de Sept-Îles, la société d’État s’affaire depuis 2009 à construire un méga-complexe de quatre barrages pour une puissance totale de 1550 mégawatts à la rivière Romaine. Évalué à 8 milliards de dollars, ce projet produira de l’électricité au coût de 8,6 cents le kilowattheure (kWh). Toutefois, au moment où Hydro-Québec engrange des surplus records d’énergie et ses exportations stagnent, il semble peu probable que cette électricité trouve un acheteur.

Au mieux, une partie de l’électricité de la Romaine se vendra aux alumineries à des prix variant de 3 cents à 4,4 cents le kWh, soit la moitié ou moins de son coût de production, et le manque à gagner sera assumé par les abonnés résidentiels.

En d’autres mots, c’est pour financer des projets gigantesques et inutiles comme celui de la rivière Romaine qu’Hydro-Québec imposera prochainement aux citoyens ordinaires une hausse de 4,3% à leur facture d’électricité. Qui en bénéficiera? En premier lieu les sociétés de construction, récipiendaires de contrats sur le chantier, dont bon nombre sont entachées de corruption.

Dernièrement, une Commission sur les enjeux énergétiques, qui avait reçu  un mandat du gouvernement l’an passé de mener des consultations publiques en matière d’énergie, a livré son rapport, dans lequel elle recommande vivement d‘annuler la construction des phases 3 et 4 du projet Romaine, compte tenu des surplus d’électricité existants. Or, en preuve de leur mauvaise foi, le cabinet Marois et la Ministre des Ressources Naturelles, Martine Ouellet, ont essayé de cacher ce rapport, qui n’a été rendu public qu’une fois coulé par le journaliste du Devoir, Alexandre Shields.

Caricature de Marc-André illustrant la réaction du PQ, et de la députée de Sept-Îles face aux recommandations de la Commission sur les enjeux énergétiques

Caricature de Marc-André Toupin illustrant la réaction du gouvernement, et de la députée péquiste de Sept-Îles, Lorraine Richard, face aux recommandations de la Commission sur les enjeux énergétiques. Lorraine Richard a refusé d’en débattre publiquement avec des représentants d’Alliance Romaine lors de leur passage dans le comté.

Alliance Romaine dénonce la malhonnêteté d’un gouvernement qui ne veut pas consentir aux citoyens le droit de réfléchir et de tirer leurs propres conclusions sur la base des documents disponibles.  Nous déplorons le gaspillage éhonté de l’argent des abonnés québécois qu’implique le projet Romaine, au même titre que nous déplorons le saccage de notre patrimoine naturel au profit d’intérêts spéciaux.

Après cinq semaines de piquetage devant le siège social d’Hydro-Québec, à Montréal, les éléphants blancs, se sont aventurés en début de mars sur la Côte-Nord, où ils ont fait une visite colorée sur le chemin d’accès du chantier de la Romaine, tout en profitant de leur passage pour livrer une conférence de presse à Sept-Îles, et accorder des entrevues à des stations de radio locales.

Nous sommes un groupe écologique qui vise à protéger la Romaine, rivière à saumon à grand débit qui se déverse dans un parc national. Au moment où le projet se trouve à mi-chemin, nous croyons qu’il est possible de faire annuler les nouvelles phases du chantier, et nous nous mobilisons pour forcer un débat public à ce sujet.

Vous pouvez suivre et supporter notre campagne sur la page Facebook Projet Romaine: un éléphant blanc?
facebook.com/romaineelephantblanc

Suivez cet hyperlien pour lire le rapport de la Commission,  Maîtriser notre avenir énergétique.

Responses

  1. gang de cave sa va vous prendre plus que vos petit blocus sur la route pour arreter le projet de la romaine pis en arrétant le projet vous empècher plusieur centaine de nord -cotier et d’innu a travailler. Allez vous payer mon épicerie et le linge de mon enfant de 17 mois ??? je ne croit pas

  2. Quand il n’y en aura pu d’environnement que vas-tu faire mon «petit criss»? Arrête de penser à ta petite personne! Le projet de la Romaine est un projet déficitaire donc c’est tout le monde qui est en train de payer pour tes couches, ton épicerie et le linge de ton enfant de 17 mois… Réveillez-vous!

    • fuck yeah!!!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s