Portage

Portage de la rivière Romaine à la Magpie: Où s’en vont nos rivières?


Alliance Romaine a effectué, du 27 au 29 juin, un portage à canot entre deux grandes rivières pour souligner les menaces qui pèsent sur celles-ci dans le contexte du Plan Nord. Plus qu’une trentaine de participants se sont relayés sur un parcours de 60 kilomètres en partant de l’embouchure de la rivière Romaine. Sur la route nous avons passé des dépliants, communiqué aux médias, et fait un arrêt spécial dans le village innu d’Ekuanitshit.

Au moment où les projets hydroélectriques se multiplient sur le territoire, nous sommes en droit de nous inquiéter devant les importants impacts cumulatifs des grands barrages sur la santé des écosystèmes régionaux. Sur la Côte-Nord, les rivières sauvages irriguent la forêt boréale, alimentent la biodiversité et assurent notamment la viabilité de la pêcherie commerciale dans le Golfe-Saint-Laurent.

Avec l’annonce du Plan Nord, la politique du gouvernement actuel consiste à harnacher des rivières à répétition dans le but de fournir de l’électricité bon marché à des compagnies minières et à des affineries. Dans les faits c’est le contribuable, par l’entremise d’Hydro-Québec, qui subventionnera ces industries, puisque l’état leur vend le courant à 4,5 cents le kilowattheure (le tarif « L ») alors que dans le cas du projet de la rivière Romaine maintenant en cours cette électricité coûtera 9,2 cents le kilowattheure à produire.

En choisissant de favoriser ainsi les grandes entreprises au détriment de l’économie locale, nous sacrifions nos plus belles rivières, hypothéquant par ce fait même le potentiel récréo-touristique et compremettant le mode de vie pour lequel la Côte-Nord est réputée.

Récemment, des voix se sont levées pour réclamer une approche plus équilibrée au développement, et en 2009 les commissaires du Bureau des Audiences Publiques en Environnement qui s’étaient penchés sur le projet hydroélectrique de la rivière Romaine ont recommandé d’accorder un statut d’aire protégée à la rivière Magpie. Malgré ce fait, trois ans après, le gouvernement n’a toujours pas pris d’initiative dans ce sens.

Au contraire, sur un de ses sites promotionnels, Hydro-Québec annonce plutôt qu’un projet de 850 mégawatts sur la rivière Magpie, de même qu’un autre projet de 1200 mégawatts sur la rivière Petit-Mécatina, sont actuellement à l’étude.

Alliance Romaine est un regroupement citoyen qui se mobilise depuis 2008 pour valoriser et défendre la rivière Romaine ainsi que les autres rivières exceptionnelles de la Côte-Nord. À la suite de cette action-portage nous  réclamons:

La fin aux subventions énergétiques aux grandes entreprises (élimination du tarif « L »)
Un statut d’aire protégée pour la rivière Magpie
Un moratoire sur la construction des barrages 1, 3 et 4 sur la rivière Romaine, ainsi que de tout projet éventuel sur les rivières Magpie ou Petit-Mécatina

L’équipe d’Alliance Romaine tient à remercier chaleureusement tous ceux et celles qui ont participé à cet événement, de même que toutes les gens qui nous ont aidés, encouragés ou inspirés le long de la route. Un mention spécial est dû à Mathieu, de Longue-Pointe, qui nous a fait découvrir une des chutes sur la merveilleuse rivière Magpie en guise de récompense pour nos trois journées de sueur et d’effort.  Merci à tous, et à bientôt!

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :