Une lettre ouverte à Jean Charest

À M. Jean Charest

Invitation à un débat

Monsieur le premier ministre:

Je représente un groupe de citoyens qui estiment que vous avez failli à votre devoir de protéger les rivières et les écosystèmes du Québec. Depuis trois semaines, comme vous le savez peut-être, une équipe de marathoniens est sur la route pour revendiquer l’annulation du projet hydroélectrique récemment entamé sur la rivière Romaine. Ces gens s’activent parce qu’ils prennent note de la rareté croissante de rivières naturelles sur le territoire québécois, et ils constatent qu’une réforme de la politique énergétique s’impose.

Sous votre mandat, nous avons vu les projets de grands barrages se multiplier, à coût de milliards, sans qu’il soit question de miser de manière sérieuse sur les technologies renouvelables. Vous n’avez ni proposé ni désigné d’aires protégées sur les grandes rivières, et vous avez toléré une situation où le Bureau des audiences publiques en environnement (le BAPE) perd chaque jour un peu plus de sa crédibilité puisque c’est le promoteur et non pas une partie neutre qui prépare les études d’impact sur les grands barrages.

Malgré vos affirmations, nous savons bien que l’hydroélectricité n’est pas une énergie propre parce qu’elle inonde la forêt boréale, contamine les plans d’eau au mercure, et nuit à la pêche commerciale.

M. Charest, les Québécois sont en droit de s’attendre à ce que leur gouvernement use de la plus grande prudence dans sa gestion de ces cours d’eau qui font partie de notre patrimoine, assurent notre qualité de vie, et sont garants de la pérennité d’emplois dans les secteurs du bois, de la pêche, et autres.

Malheureusement, en annonçant les projets à la pièce, vous avez empêché la tenue d’une discussion sur l’approche globale qui est à suivre dans ce dossier important.

C’est pour cette raison que nous, les membres d’Alliance Romaine, vous convions à un débat public et télévisé à avoir lieu lors de notre passage à Québec le dimanche 4 octobre prochain. Ce débat, qui portera sur le sort de la rivière Romaine, mais aussi des autres rivières, vous donnera l’occasion d’exposer ce que sont à vos yeux les mérites d’un projet que vous n’avez ni pu, ni su défendre publiquement jusqu’à date. Il donnera à nous, les citoyens, l’occasion d’entendre les informations et les explications que nous méritons.

L’événement pourra se tenir à une heure et dans un lieu de votre choix. À défaut de vous avoir présent, nous accepterions de débattre avec un de vos ministres.

Ayant déjà parcouru plus que 800 kilomètres, nous attendons votre réponse, M. Charest, avec le plus grand intérêt.

Je vous salue cordialement,

Christopher Scott
porte-parole de l’équipe de coureurs d’Alliance Romaine

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :