Publié par : rosemary | 7 Oct 2009

En attendant Charest

Théâtre de rue à Québec

Théâtre de rue à Québec

(Le 7 octobre 2009) L’Alliance Romaine est arrivée dans la ville de Québec lundi dans un geste théâtral, en exposant son message lors d’une représentation de théâtre de rue haute en couleurs en face de l’Assemblée Nationale. Alors que le marathonien Julien Leckman observait, un groupe d’actrices a présenté un sketch destiné à prévenir des dangers posés par les exportations d’énergie et d’eau en grand volume. Le script et, plus particulièrement, la gestuelle, ont été exécutés magnifiquement et il semblait que les photos se prenaient d’elles-mêmes!

Depuis le début de notre marathon, l’Alliance Romaine a allégué que l’hydroélectricité  n’est pas de l’énergie propre, mais au travers de cette pièce de théâtre, nous espérons mettre en exergue un fait additionnel : l’électricité qui sera produite par les nouveaux projets, tels que celui de la Romaine, ne seront pas destinés à la consommation domestique mais à l’approvisionnement des marchés extérieurs de la Nouvelle-Angleterre et de l’Ontario. Les problèmes que nous avons avec cela sont doubles. Premièrement, en exportant de l’énergie polluante et à un prix inférieur à sa vraie valeur produite par les rivières du Québec, nous dissuadons les autres juridictions à investir dans des alternatives énergétiques plus vertes telles que le vent ou la biomasse; deuxièmement, l’importance même de la production hydroélectrique projetée et son exportation ne tiennent pas compte de la capacité naturelle limite des écosystèmes québécois. Avec 13 de nos 16 grandes rivières (la Romaine serait la 14ième) harnachées ou dont le cours d’eau a été altéré, cette capacité limite a été dépassée.

La nuit avant notre course jusqu’à l’Assemblée Nationale, nous avons conduit en ville afin de prendre part à des discussions sur la politique énergétique et l’hydroélectricité qui se tenaient au Café Ninkasi, sur la rue St-Jean, et nous avons été intrigués d’apprendre qu’au début des années 90 une série d’audiences publiques tenues à l’échelle de la province avait recommandé au gouvernement de concentrer sa stratégie énergétique future sur la réduction de la consommation et l’élimination des déchets, et que ce conseil n’avait jamais été suivi. Les commentaires de M. André Bélisle, de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (site web : www.aqlpa.com), à cet égard sont très informatifs. Si le gouvernement du Parti québécois d’alors avait tenu compte de ces recommandations des citoyens il y a 15 ans, ni la rivière Rupert ni la rivière Romaine ne seraient aujourd’hui menacées.

L’Alliance Romaine a écrit à M. Charest afin de solliciter la tenue d’un débat public sur des points tels que celui-ci, mais dans une autre instance nous rappelant le théâtre (cette fois-ci En attendant Godot de Beckett), notre impénétrable, et pour certains, révéré Premier Ministre ne s’est pas montré, nous laissant en plan sur les marches de l’Assemblée Nationale. L’absence de Jean Charest n’était pas totalement surprenante en regard de sa réticence passée à divulguer de l’information. En tant qu’activistes environnementaux, nous avions déjà entendu parler du Plan Nord, une supposée stratégie de développement extensive incluant la décision de produire 8 000 mégawatts d’hydroélectricité additionnels (soit, 5 fois la capacité du projet de la Romaine) sur Côte Nord; nous savions également que le gouvernement provincial a jusqu’à présent refusé de fournir une liste des rivières de la Côte Nord sur lesquelles ces barrages seraient construits. Mais ce que nous ne savions pas, et que nous avons seulement appris de M. Bélisle de l’AQLPA, était que le Plan Nord n’existait pas! Oui, vous avez bien entendu; M. Bélisle a écrit au gouvernement demandant à ce que le document du Plan Nord lui soit envoyé et il a été informé qu’aucun document de politique connu sous le nom de  » Plan Nord  » n’était disponible dans les départements gouvernementaux. Ainsi, rien n’existe afin de permettre aux citoyens d’évaluer la performance de M. Charest sur ce sujet ou pour fonder une telle évaluation. Le Plan Nord s’avère n’être qu’un slogan de campagne taillé sur mesure pour les élections provinciales de l’année dernière et rien de plus. Une révélation telle que celle-ci souligne clairement la culture de secret voire l’incompétence qui semblent prévaloir dans les hauts lieux!

Après quatre semaines de voyage, de visites dans les communautés et plus que quelques surprises, une équipe du marathon de l’Alliance Romaine, à la fois plus au courant et plus militante, est désormais sur la route, portant son message vers Trois-Pistoles, anticipant l’élargissement du Saint-Laurent et le début des pistes alors que nous entamons les dernières étapes de notre approche de la rivière Romaine.

Avant de terminer, nous aimerions offrir quelques remerciements. Premièrement à Joey et Julien Leckman, notre premier duo de frères, qui ont conduit ensemble pour rejoindre le marathon, et qui ont porté le bâton avec grâce entre Sainte-Anne-de-la-Pérade et les Chutes de Montmorency à l’est de la ville de Québec. Deuxièmement, à Valérie Roussel, notre talentueuse et enthousiaste hôte de la ville de Québec. Une étudiante en ethnologie de l’Université Laval, mordue de théâtre et sympathisante de l’Alliance Romaine de longue date, Valérie s’était à l’origine portée volontaire pour courir une portion du marathon pour nous, mais elle s’est cassée la jambe. En rien déconcertée, Valérie s’est lancée corps et âme dans l’organisation de notre itinéraire, en invitant des intervenants, en réservant un café et en mettant les médias au courant de notre présence. C’est grâce à Valérie que notre séjour dans la capitale provinciale s’est passé avec tant d’aisance. Le sketch en face de l’Assemblée Nationale, dont nous nous souviendrons tous pendant longtemps, était le fruit de son imagination et le succès lui revient.

À toutes les personnes telles que Valérie qui nous ont aidé d’une manière ou d’une autre à défendre les rivières en danger, un grand merci! Vous êtes l’épine dorsale démocratique de notre mouvement, et les garants ultimes de notre succès.

Des sourires et des salutations à vous tous!

L’équipe sur la route de l’Alliance Romaine, à l’est de la ville de Québec.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :