Publié par : rosemary | 29 Sep 2009

Événements

Depuis le début février, Chercher le courant, un  documentaire qui porte sur le projet hydro-électrique sur la rivière Romaine, fait des vagues dans plusieurs communautés du Québec. Mathieu Drouin, d’Alliance Romaine, nous en livre ses impressions.

Après avoir été visionné par des milliers de québécois dans des cinémathèques, universités et centres communautaires à travers la province (cliquez ici pour voir une liste), et avoir remporté le prix du meilleur documentaire au festival de film de Sept-Iles, Chercher le Courant a été diffusé pour une première fois à la télé le vendredi, 22 avril, à 18h30, sur le canal de Radio-Canada. Vous pouvez désormais télécharger le documentaire dans son ensemble en vous rendant sur www.tou.tv

Vous pouvez également consulter le site officiel de Chercher le Courant à http://www.chercherlecourant.com/

En entrant dans la petite salle de l’ONF, mes deux amis et moi avons de la difficulté à trouver trois places libres, l’une à côté de l’autre et nous devons nous séparer pour nous asseoir: 113 des 143 places sont occupées! Un succès pour un documentaire dont la seule publicité est le bouche à oreille… Le producteur, Denis McCready ne cache pas sa joie. 113 personnes! Et durant un jour de tempête, s’il-vous-plait! Après une brève introduction de Nicolas Boisclair, l’un des réalisateurs, Chercher le courant débute enfin.

Durant une heure vingt-cinq, on suit le parcours en canot de la petite équipe, partie à l’été 2008, pour filmer une dernière fois la majesté de La Romaine, l’une des dernières grandes rivières du Québec. Le beauté du paysage intouché des forêts d’épinettes, des cascades vives et des monts du bouclier canadien sert d’excuse pour exposer le grave problème qui est à l’origine de la création d’Alliance Romaine: faut-il harnacher une autre grande rivière pour augmenter la capacité de production d’Hydro-Québec? N’y aurait-il pas des alternatives plus modernes, plus vertes et plus responsables?

Tout au long du film, plusieurs intervenants fort crédibles remettent en cause le projet de complexe de quatre barrages hydro-électrique, actuellement en chantier sur La Romaine, dans la basse Côte-Nord. Luce Asselin, pdg de l’Agence de l’efficacité énergétique du Québec, Jean-Thomas Bernard Ph. D., professeur titulaire du département d’économie de l’Université Laval, Brendan O’Neill, du réseau de recherche sur les immeubles solaires de l’université Concordia, Réal Reid, chercheur retraité d’Hydro-Québec et bien d’autres nous présentent toutes les autres bonnes idées qui auraient pu être mises de l’avant au lieu de bloquer le flot d’une de nos dernières rivières et d’inonder au passage quelques 250 km² de forêts anciennes.

Ce que nous dénonçons depuis plusieurs années et que ce film met parfaitement en lumière, c’est l’entêtement d’Hydro-Québec et du gouvernement Charest à aller de l’avant avec un projet qui n’a de sens ni écologiquement, ni économiquement. Les coups réels du complexe de quatre barrages tournent autour de 10¢/kwH, alors que le prix actuel de l’électricité au Québec est de 5,8¢/kwH.  Le biogaz, la géothermie, l’énergie éolienne, l’énergie solaire, l’économie d’énergie, sont toutes des solutions à appliquer dès aujourd’hui pour que cesse la destruction d’écosystèmes vierges. La responsabilité d’Hydro-Québec est écologique autant qu’elle est économique!

Après son modeste début à l’ONF, Chercher le courant est maintenant diffusé au cinéma du Parc,  à Montréal. Nous ne saurions trop vous recommander de courir le voir. Des diffusions en région sont aussi prévues. Tenez-vous informés. Soyez prêts à passer à l’action!

À lire, à voir:

Harnachement de la rivière Romaine – Chercher le courant met à mal Hydro-Québec, Louis-Gilles Francoeur, Le Devoir, 12 février 2011

L’erreur électrique (L’actualité, 2 février)

Publicités

Responses

  1. Nous vous invitons à venir demander un débat à Jean Charest en face du parlement lors du PASSAGE DU MARATHON à QUÉBEC le 5 octobre!

    Arrivée à Québec:
    Le dimanche 4 octobre, Conférences sur l’efficacité énergétique, 19h00, à la salle de conférence de la Ninkasi, 811 rue Saint-Jean. Avec la participation de :
    André Belisle, président de l’AQLPA, Dany Chilton, Conseil de bande de Wemotaci, Francis Pronovost du Centre Écobâtiment, l’Alliance Romaine et une présence de Québec Solidaire représenté par Serge Roy et Univert Laval

    Départ de Québec :
    Le 5 octobre, Conférence de presse avec arrivée des marathoniens Joey et Julien Leckman et prestation théâtrale devant l’Assemblée Nationale, 10h30, avec la participation de :Québec solidaire, Greenpeace, l’AQLPA, le Tour de babel, Univert Laval


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :