Publié par : rosemary | 17 Sep 2009

LE MARATHON ATTEINT DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN ATHLÈTE ANISHNABE!

Le champion Rocky Decoursay après son étape

Le champion Rocky Decoursay après son étape

(Le 17 septembre) Le prix de  » l’Athlète de la semaine  » de l’Alliance Romaine revient à Rocky Decoursay, un homme remarquable de 36 ans de la réserve Anishnabe (Algonquin) du Lac Rapide située dans le Parc de la Vérendrye.

Peu de temps après que le marathon  » Courrons pour nos rivières  » ait atteint Val-D’Or, nous nous sommes retrouvés face à un important problème suite au désistement d’un participant. La kyrielle de coups de téléphone cellulaire que nous avons passée ne nous a pas permis de résoudre le problème et lundi soir nous nous trouvions devant la possibilité de devoir rester à Val-D’Or pour une longue période à défaut de trouver un marathonien pour porter notre important message vers le sud.

Heureusement, alors que nous quittions la librairie municipale ce soir-là, nous avons reçu un appel téléphonique imprévu d’une sympathisante montréalaise, qui nous a informé que seulement quelques jours auparavant elle avait rencontré Rocky, un coureur à temps partiel et ancien professeur de gym, originaire de Lac Rapide. Rocky, comme nous l’avons appris, était déjà au courant de notre campagne pour sauver les dernières grandes rivières sauvages du Québec des développements hydroélectriques et, par un heureux effet du hasard, se trouvait déjà à Val-D’Or et était intéressé à nous aider.

Seulement quelques instants après avoir reçu cet appel, nous étions au téléphone avec Rocky qui nous a confirmé que, bien qu’il n’ait jamais considéré  s’entraîner pour un marathon, il aimerait courir avec nous et nous donnerait le meilleur de lui-même.

Nous avons rencontré Rocky à 7h30 mardi matin près du Centre d’amitié autochnote et dès que nous lui avons serré la main, nous avons été subjugués par sa détermination.  » Je courrai jusqu’à ce que je m’effondre  » nous a-t-il dit (ou une affirmation similaire).

Voir Rocky, au corps svelte, portant un jersey orange, partir dans les rues de Val-D’Or en tête de notre véhicule, au canot-message monté sur le toit, désormais notre marque de commerce, était une vraie inspiration. Quand nous avons atteint les limites de la ville, il a soudainement coupé par la colline pour courir sur la piste cyclable au-dessus de nous et pendant un moment c’était comme si Rocky était en train de voler!

L’enthousiasme de Rocky est impressionnant, mais il n’est pas complètement surprenant quand nous prenons en considération son histoire. Depuis trois générations, la communauté de Lac Rapide à laquelle appartient Rocky a subi et dû gérer les conséquences fâcheuses du barrage ayant créé, sur leurs anciens terrains de chasse, le Réservoir Cabonga. Depuis que les gouvernements fédéral et provincial ont renoncé à signer une convention de partage des ressources dans les années 90, Lac Rapide a été assiégé par les compagnies forestières et demeure enlisé dans des divisions de faction maintenues par les autorités fédérales et dont ces dernières tirent profit afin de  » diviser et conquérir « .

Dans les grandes lignes, l’expérience de Rocky corrobore de première main le message que l’Alliance Romaine tente de transmettre à tous les québécois, à savoir : les barrages électriques ne sont pas de l’énergie propre et ce, en raison des dommages à la fois graves et durables qu’ils infligent aux écosystèmes ainsi qu’aux communautés résidant à leurs abords.

Au milieu de l’après-midi mardi, Rocky a complété son marathon de 42 kilomètres (avec quelques intervalles de marche). Mais plutôt que de s’arrêter, il a continué un tour de piste de victoire de plus de 5 kilomètres!

Au cours de notre première semaine sur la route, l’Alliance Romaine a été touchée par la spontanéité, l’énergie et le courage de nombreuses personnes qui, comme Rocky, se sont présentées pour nous aider de différentes façons dans notre campagne pour protéger les rivières du Québec.

Nous espérons, alors que nous continuons notre marathon, recueillir autant d’histoires que nous le pourrons des communautés de la province au travers desquelles nous passerons qui ont subi les conséquences de l’hydroélectricité, mais aussi mettre en place nos exigences et stratégies ensemble afin de devenir une force politique.

Nos salutations de marathoniens, et nos meilleurs souhaits à vous tous!

Depuis la route, dans le Parc de la Vérendrye, l’Équipe de l’Alliance Romaine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :